La France : le jeu de la Vérité

Publié le par Valentin

Le langage politique serait-il en train de se métamorphoser ? Ou plutôt, les hommes politiques auraient-ils enfin compris que la langue de bois est une langue d'un autre siècle ?

Tout le monde le sait, nos hommes politiques mais aussi les français : il faudra nous dire la vérité sur l'état de notre pays et les réformes que chaque candidat envisage; car tout ce qui ne sera pas dit avant ne sera pas fait après.

C'est e but qu'a essayé d'atteindre François FILLON, relayé par son Président de Nicolas SARKOZY, lorsqu'il a replacé au centre du débat la réforme des régimes spéciaux des retraites. S'il le dit, c'est pour prévenir les français : "si nous sommes élus, voilà ce que nous ferons". Et pourtant, l'histoire ne lui donne pas raison. En 1995, Alain JUPPE, alors 1er ministre, avait lui aussi essayé de tenir ce langage de vérité, en voulant réformer le régime des retraites, et notamment les fameux régimes spéciaux... Résultat : 1 à 2 millions de français dans la rue, la défaite en 1997. Depuis, les régimes spéciaux étaient taboous. Les paroles de François FILLON sont donc osées, risquées, mais ce sont des paroles de vérité, que l'on en pense du bien ou du mal.

Autre exemple, plus local : lorsque Patrick LABAUNE, Député de la Drôme, vient devant les salariés de Reynolds en leur tenant un discours de vérité, il se fait huer (pour ce qui n'aurait pas suivi, lors d'une manifestation des salariés, il leur disait que le site allait fermer et qu'il fallait désormais penser à l'avenir, à leur avenir). Ce n'est certainement pas de gaieté de coeur qu'il leur a dit tout cela. Qui peut se réjouir de la fermeture d'une entreprise qui met sur le carreau plus de 250 personnes ? Il aurait certainement préféré leur dire que l'usine allait survivre, mais s'il a tenu à ce point à leur dire la vérité, au risque de se mettre à dos son auditoire, c'est qu'il ne souhaitait pas les bercer d'illusions et de faux espoirs, comme a pu le faire Olivier BESANCENOT, présent ce jour-là.

Même si le parallèle est lointain, ce discours de vérité
, tout comme celui de François FILLON, est courageux mais surtout respectueux. Je me mets bien evidemment à la place des "Reynolds" qui espèrent le maintien de l'entreprise à Valence; il est donc normal qu'ils n'apprécient pas qu'ils soient enterrés avant l'heure. Cependant, l'avenir de reynolds ne fait aucun doute: ce matin dans le Dauphiné Libéré, une interview d'une représentante de Sanford, groupe auquel appartient Reynolds, ne laisse planer aucun doute.

CONCLUSION : Les homme politiques sont prés à dire la vérité et depuis plus longtemps qu'on ne le croit. Les français n'attendent que cela ... seulement si cette vérité ne les concerne pas. Dés que cela les touche de prés ou de loin, ils préfèrent qu'on ne leur dise rien ou qu'on leur mente... le bal des hypocrites. Les corporatismes sont certainement le plus grand ennemi du discours politique.  Beaucoup de chemin reste donc à faire mais ces présidentielles vont changer les choses car comme je le disais en introduction, les français savent que notre pays va mal, ils en connaissent les causes et attendent des solutions. N'ayons pas peur d'entendre la vérité.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hoss 15/12/2006 00:11

Labaune est le plus grand menteur que je connaisse surtout pour ses intérets. Bref, bien sur qu'il est content que l'usine Reynolds ferme. Simplement qu'il a promis des parcelles de terrain pour des entreprises en zone franche !
Je ne supporte plus son arrogance et ses mensonges dans la presse. Il va bientot tombé de haut... Je me ferais un immense plaisir de l'aider à dégringoler comme une merde !!!

Valentin 20/10/2006 21:25

C'est vrai ! Je suis à 100 % d'accord avec toi. J'aimerai vraiment être plus sérieux avec mon blog. J'y pense d'ailleurs tout les soirs avant de me coucher.... et je cumpabilise. Je me dis " allez, vas-y, bouge toi" Mais voilà... J'ai un boulot qui m'occupe énormément... Le temps libre qu'il me reste, je le consacre à ma famille, à mes amis... Et il ne me reste que trés peu de temps pour ce blog. Mais à chaque fois, c'est un réel plaisir !

Nick tup 19/10/2006 21:00

Eh ben ! Cest bien le signe d'1 molasse avec un article tout les six mois, tu peut défendre ta ville, la France, l'Europe etc...Ah Ah Ah