Trois étoiles !

Publié le par Valentin

C'est un secret de polichinelle. Anne-Sophie PIC devrait être récompensée d'une troisième étoile par le guide Michelin. Obtenue en 1973 par son père, perdue en 1995 après la mort de ce dernier, c'est une véritable consécration pour la chef valentinoise qui deviendrait alors la première femme de l'histoire "3 étoiles". Un restaurant de ce rang est une véritable aubaine pour une ville, pour sa renomée et son attraction touristique.

Je ne sais si cette récompense est méritée, n'ayant jamais mis les pieds dans cette institution gastronomique (et pour être hônnete, je ne sais même pas si je pourrais faire la différence entre la cuisine d'un restaurant 1, 2 ou 3 étoiles). Ceci dit, il faut s'attendre à en entendre beaucoup parler, comme à chaque fois que le bibendum attribue à un restaurant sa troisième étoile, mais aussi et surtout comme à chaque fois qu'une femme atteint les plus hauts sommets (surtout quand c'est la première fois !) n'évitant pas, par la même occasion, les commentaires et les critiques des jaloux, des machos, des aigris, des myso, et des "je-sais-tout".

Publié dans Ma ville : Valence

Commenter cet article