Des oppositions ? Des abstentions ? C'est adopté !

Publié le par Valentin

C'est sur cette musique lancinante que Léna Balsan a enchaîné ce soir les délibérations présentées au Conseil Municipal de Valence. Seul Gérard Bouchet, par ses interventions, coupait ce flot presque ininterrompu de délibérations. L'élu a prouvé ce soir, en l'absence de Pierre-Antoine Molina et de Jean-Michel Bochaton (une nouvelle fois absent), qu'il était désormais le leader de l'opposition. Il y en a certainement un qui a ressenti cela depuis son bureau du Conseil Général puisque l'on a vu Alain le Bourcain pointer le bout de son nez en séance et marquait son territoire, en venant s'asseoir prés de moi, dans le public... Il s'est fait voir et est reparti... Histoire de dire qu'il fallait désormais aussi compter sur lui ! Mais visiblement, Gérard Bouchet ne l'entend pas de cette manière.

Parmi les délibérations, on notera la trés exceptionnelle décision de venir garantir un emprunt contracté par les repreneurs de la société RITM, anciennement RIETER, menacée il y a quelques temps de mettre la clef sous la porte. On peut d'ailleurs regretter l'absence de JM Bochaton qui s'était fait le porte-parole des syndicats au moment de la crise. Grâce à cela, ce sont plusieurs centaines d'emplois sauvés et on ne peut que s'en réjouir.

Toujours dans le domaine économique, Jacques Bonnemayre nous a appris que la Ville de Valence avait été incluse par décret du gouvernement dans la zone Recherche et Développement du pôle de compétitivité mondial Minalogic. Une vraie aubaine pour Valence et son pôle de traçabilité.

Prochain conseil municipal : le 26 mars.

Publié dans Ma ville : Valence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

parisienne 01/03/2007 17:45

On l'attendait il y a deux ans, mais ce fut l'époque des mauvaises nouvelles pour la région de Valence et de Romans. Enfin le pôle de traçabilité est intégré à Minalogic !Bravo, c'est une excellente nouvelle pour les entreprises du pôle et pour la dynamique économique valentinoise en général.

lui 27/02/2007 23:43

Et par son sens de l'opportunisme politique !
N'a-t-il pas engagé un militant de l'UMP, fondateur d'un groupe citoyen sur Valence (suivez mon regard), pour diriger le CLIC ?
Il n'a plus qu'à faire alliance avec Rivasi et c'est tout bon !

ptitbourcain 27/02/2007 18:44

cher Valentin, faites bon acceuil à Alain Maurice ....;c'est un homme politique , qui voussurprendra par son humanité et son sens social....abientot pour en reparler